Devis gratuit : 07.81.18.94.60

Comment aménager son jardin en pente ?

Réussir l’aménagement de votre jardin en pente

jardin en pente

Aménager un jardin en pente n’est pas aussi difficile que ce que l’on pourrait croire. Plusieurs solutions permettent l’aménagement d’un jardin en pente et la plantation de massifs de fleurs et pelouse malgré un terrain fortement nivelé. À chaque cas de figure son aménagement. Voici 3 cas de figure avec desidées d’aménagement extérieur pour votre jardin en pente.

Vous avez un jardin avec une pente importante

Pour aménager un jardin avec une pente importante, notre équipe de paysagistes à Bordeaux conseille la création de paliers. En principe, vous n’aurez pas besoin d’un apport de terre. Les volumes de déblai et de remblai devraient suffire à équilibrer vos paliers. Afin d’apporter du soutien à vos paliers pour que chacun d’entre eux résiste à la pression de la terre, une idée d’aménagement extérieur consiste à réaliser des murets solidement armés. Pour aménager votre jardin en pente, commencez par le muret le plus bas. Sa hauteur sera décisive et déterminera le nombre de paliers à répartir dans la pente. Prévoyez une semelle en béton armé suffisamment large pour pénétrer sous le palier concerné. Des traverses de chemin de fer ou des poteaux en pin traité peuvent aussi composer le soutènement. Enterrées à la verticale sur environ un tiers de leur hauteur, elles nécessitent elles aussi d’être scellées dans un lit de béton armé sur une profondeur d’environ 30 cm.

Aménager un jardin à pente faible

Un conseil : accentuez la pente ! Si l’on pense le plus souvent à atténuer la pente de son jardin, il est parfois indispensable d’accentuer cette pente pour donner davantage de structure à votre jardin.
La réalisation de paliers peut aussi s’avérer très efficace tout en étant plus simple à mettre en place, les murets ne soutenant pas beaucoup de terre ici. L’utilisation d’une semelle en béton permettra simplement de garantir leur assise. Ce type d’aménagement extérieur augmente la surface disponible pour les plantations et nécessite un apport de terre.

Vous pouvez également choisir de préserver la pente douce de votre jardin et de prévoir un aménagement extérieur adapté. Vous pouvez par exemple réaliser un muret en pierre sèche, c’est-à-dire sans addition d’un liant quelconque. Celui-ci sera plus large à la base qu’au sommet afin de mieux résister à la pression de la terre. Très répandu dans le sud de la France, ce type de muret a l’avantage de ne pas interrompre le ruissellement des eaux de pluie, contrairement au muret entièrement maçonné qui crée immédiatement des retenues d’eau provoquant parfois son effondrement. Sans créer de véritables murets, on peut rythmer et stabiliser la pente en implantant à intervalles réguliers des rondins de bois, des traverses de chemins de fer ou tout autre matériau adapté. Dans tous les cas, il est important de prévoir une tranchée drainante au-dessus de chaque retenue pour faciliter le ruissellement et l’évacuation d’eau.