Devis gratuit : 07.81.18.94.60

Etape Par Etape : Construire Une Terrasse En Bois Soi-Même

Nos clés pour la construction d’une terrasse en bois

 
terrasse_bois_3
 

Chez Cocktail Paysage, nos paysagistes à Bordeaux sont convaincus que si les terrasses en bois sont indiscutablement séduisantes, elles disposent également d’un degré d’adaptation conséquent qui permet de les marier à la plupart des environnements.

 

Quelle que soit la qualité de votre sol, la terrasse en bois s’adapte à tout problème posé tant qu’elle n’est pas en contact prolongé avec de l’eau stagnante. Espace de détente idéal, la terrasse en bois accompagnera aussi bien vos moments de lecture au soleil que vos réunions familiales ou entre amis. Découvrez nos conseils de paysagiste pour construire votre terrasse en bois.

 

Les 3 points essentiels pour réussir sa terrasse

Extension de la maison vers le jardin, la terrasse remplit un rôle déterminant jusqu’à devenir un nouveau lieu de vie à condition d’être bien pensée. En effet, comme toutes les pièces de la maison, une terrasse doit bénéficier d’un minimum de réflexion pour répondre judicieusement aux besoins et désirs de chacun tout en tenant compte d’une situation précise.

L’implantation de votre terrasse : élément déterminant.

Dans la plupart des cas, la terrasse est accolée à la maison et peut jouer le rôle de prolongement de la cuisine ou du salon, parfois les deux. L’implantation de votre terrasse doit être déterminée par l’agencement intérieur de votre maison. En prolongement du séjour, elle se consacre plus volontiers au farniente, aux moments qui encadrent les repas, apéritifs et cafés. A proximité de la cuisine, la terrasse devient rapidement une salle à manger d’été. Lorsque l’on souhaite construire une terrasse en bois, il est primordial d’être cohérent pour que l’usage de la terrasse soit pratique et facile. Évitez par exemple d’y loger un coin repas si la cuisine se trouve à un niveau différent ou à l’autre bout de la maison. A l’extrême, cet éloignement important peut se compenser par la création d’une cuisine d’extérieur.

Choix du matériau : privilégiez une composition harmonieuse

Le style et l’harmonie de votre terrasse avec la maison seront grandement déterminés par la sélection du matériau. Dans certains cas, le prolongement entre maison et terrasse est tel que le revêtement de sol se poursuit d’intérieur en extérieur. Au sein de Cocktail Paysage, notre équipe de paysagistes à Bordeaux est convaincue que lorsqu’il s’agit de bois, celui-ci doit être imputrescible, tandis que la pierre doit être obligatoirement ingélive (c’est-à-dire résistante au gel). Quelque soit votre choix, il est indispensable de tenir compte du style de la maison contre laquelle la terrasse s’accole. La terrasse en bois est actuelle et apporte souvent une touche de modernité. Elle ne s’accorde donc pas forcément à des bâtiments classiques qui seront davantage en harmonie avec une terrasse en pierre.

Aménagement de votre terrasse : la force des détails

Réaliser une terrasse suppose également l’inclusion d’éléments pratiques ou décoratifs. Par exemple, les escaliers permettent l’accès à votre terrasse lorsque le dénivelé du terrain l’impose, et sont le plus souvent traités dans le même matériau que le revêtement de terrasse. Les balustrades sont indispensables pour garantir la sécurité lorsque la terrasse est surélevée, voire carrément en hauteur. Leur rôle peut être uniquement de délimiter l’espace de votre terrasse. Les pergolas, quant à elles, structurent et « intimisent » ce lieu extérieur. De plus, stores et même végétation permettent d’obtenir une ombre bienvenue aux moments les plus chauds de la journée. Enfin, même si la terrasse est à proximité de la maison, il est important qu’elle soit soigneusement éclairée. Un bon éclairage permet de prolonger les soirées d’été et met en valeur la façade de la maison.

L’aménagement d’une terrasse exige, pour être réussie, un minimum de créativité et de connaissance des végétaux et des matériaux. Dessiner la terrasse, choisir les espèces de plantes, les décorations, et mettre l’ensemble en lumière supposent quelques compétences que vous n’avez peut-être pas. N’hésitez pas à faire appel à un paysagiste à Bordeaux, ou proche de chez vous, qui saura mettre en forme vos envies. Selon votre budget, il vous fera juste un projet (aménagement, matériaux,…) ou mènera toute l’opération à terme.

Comment poser votre terrasse en bois ?

Le déroulement de la construction

Quelque soit la terrasse envisagée, les techniques de bases utilisées pour construire une terrasse en bois sont fondamentalement les mêmes d’un projet à l’autre. Le déroulement de la construction d’une terrasse en bois se divise en 5 étapes majeures :

  1. le report des cotes au sol
  2. le déblaiement du terrain
  3. l’installation des poteaux et supports
  4. la fixation des solives
  5. le platelage

 

Le report des cotes au sol

Sur la base du plan de votre terrasse, reportez les cotes sur votre terrain en marquant l’emplacement des points d’ancrage. Opérez avec précision : la position des supports a une incidence déterminante pour l’allure finale de votre terrasse en bois.

Outils utilisés dans le cas d’une terrasse simple :

  • un mètre ruban
  • des cordeaux pour délimiter le périmètre extérieur
  • des pieux
  • un fil à plomb
  • un spray pour le marquage au sol
  • un niveau à bulle
  • une équerre professionnelle

Étape 1 : Partez de l’extrémité la plus élevée du site et enfoncez-y un premier plot.

Attachez un cordeau à ce plot et progressez ainsi, de pieu en pieu, pour délimiter le périmètre extérieur de votre terrasse bois.

Assurez-vous que les angles soient droits au moyen d’une équerre professionnelle.

Étape 2 : Une fois que tout est en place, assurez-vous que la structure est d’équerre sur sa base en mesurant les diagonales (qui doivent être de même longueur).

Étape 3 : Vérifiez que vos cordeaux soient horizontaux à l’aide d’un niveau à bulle.

Étape 4 : Enfin, munissez-vous de votre mètre ruban, d’un fil à plomb et d’un spray pour marquer l’emplacement des poteaux.
 

Le déblaiement du terrain

Matériel nécessaire :

  • voile anti-mauvaises herbes
  • couche de gravier

Suivant la configuration de votre terrain, il peut être utile de déblayer l’emplacement de votre future terrasse surtout si cette dernière est basse.

Pour ce faire, suivez ces étapes.

Étape 1 : Tapissez le terrain sous votre future terrasse en bois d’un solide voile anti-mauvaises herbes.

Étape 2 : Recouvrez celui-ci de graviers pour vous assurer que la végétation ne se faufilera pas au travers. Cela permettra également de dissimuler le voile.
 
deblaiement terrain
 

L’installation des poteaux et supports

Matériel nécessaire :

Dans le cas d’un terrain stable :

  • Plots préfabriqués en béton
  • Des poteaux correspondant aux plots

Dans le cas d’un terrain plus complexe :

  • De quoi faire du béton
  • De quoi creuser votre sol
  • Des supports poteau en U
  • Des poteaux correspondant aux supports

 
Dans la plupart des cas, les terrasses prennent appui sur une série de piliers reposant soit sur des plots en béton, soit sur une semelle bétonnée. Il existe plusieurs modes d’ancrage pour leur fournir un appui suffisamment ferme. Choisir le point d’ancrage adéquat, en fonction de votre projet et de la situation, est essentiel si vous voulez réaliser une structure qui soit solide, sûre et durable. Ceci est d’autant plus valable pour les projets de grande envergure, surtout lorsqu’ils atteignent une hauteur respectable.

L’utilisation des plots en béton reste la plus simple.

Toutefois, vous pouvez aussi bien enfoncer les poteaux dans votre sol, comme vous le feriez pour dresser une clôture.

Dans ce cas, suivez ces étapes.

Étape 1 : Creusez un trou équivalent à deux fois l’épaisseur du poteau, soit 20 cm de diamètre pour un poteau de 10 cm.

Étape 2 : Versez une couche de gravier de 10 cm dans le trou.

Étape 3 : Placez le poteau sur le gravier et assurez-vous de sa verticalité à l’aide d’un niveau à bulle.

Étape 4 : Versez du béton autour du poteau jusqu’au ras du sol et tassez avec l’extrémité d’un bâton pour éliminer les poches d’air.
 
Une dernière solution, notamment pour les sols les plus instables, consiste à utiliser un support poteau en U que l’on va fixer dans le sol.

Pour cela :

Étape 1 : Creusez un trou et remplissez-le de béton et avant que le béton ne sèche, insérez le support en vous assurant qu’il est d’aplomb.

Étape 2 : Après 24 heures, lorsque le béton a commencé à durcir, vous pouvez installer le poteau en toute sécurité.

Étape 3 : Placez le poteau dans le support en U en veillant à ce qu’il soit droit, puis fixez-le au moyen de boulons ou de tire-fonds.
 
poteau en u
 

La fixation des solives

Matériel nécessaire :

  • Des solives de 5×15 cm ou de 5×20 cm
  • Des boulons anti-corrosion pour terrasses

Selon votre projet de construction d’une terrasse en bois, vous devez en premier lieu déterminer le solivage qui composera le squelette de votre terrasse en bois. L’ensemble des solives, une fois assemblées, doit en effet prévoir la pose des lames de votre terrasse en bois mais peut-être aussi celle d’un escalier ou d’un garde-corps. Un solivage classique sera réalisé sur une base de pin traité classe 4. Ce matériau économique est également disponible dans plusieurs dimensions. La pose du solivage peut être réalisée de trois manières différentes :

  • sur une dalle en béton. Rapidité et efficacité sont les maîtres mots pour cette option. Les solives sont visées dans la dalle en béton à travers des cales en PVC afin d’empêcher tout contact avec de l’eau stagnante ;
  • sur des plots en béton accompagnés d’une couche drainante de gravier répandue sur un géotextile afin de prévenir la pousse de végétaux ;
  • un solivage porteur. Adapté à la réalisation de toutes les formes possibles, cette solution économique est basée sur une structure de poutres soutenue par des plots en maçonnerie. Cette structure supporte elle-même le solivage. C’est cette solution que nous retiendrons pour notre exemple.
  • Étape 1 : Fixez les olives en respectant un espace qui dépendra de l’épaisseur des lames et des dimensions de votre terrasse. Exemple : pour des lames de 2,5 à 5 cm d’épaisseur, les solives doivent être espacées de 40 cm les unes des autres, 30 cm si les lames sont posées diagonalement.

    Étape 2 : une fois les solives posées, vous pouvez couper les poteaux à hauteur.
     

    Le platelage

    Matériel nécessaire :

    • Des vis ou clous traités anti-corrosion
    • De quoi visser/planter

    Maintenant que vos solives sont fixées, vous pouvez poser vos lames par-dessus. La pose de vos lames sera nettement plus facile si vos lames de terrasse sont suffisamment longues pour embrasser toute la largeur de votre terrasse. Dans le cas contraire, vous devez poser vos planches bout à bout, avec le souci de répartir les jonctions de manière régulière, mais de telle sorte qu’elles ne soient jamais en regard l’une de l’autre. Cela vous permettra d’éviter les raccords longs et inesthétiques.

    Astuce : la longueur de la vis doit faire environ deux fois et demie l’épaisseur de la planche.

    Étape 1 : Deux clous/vis sont requis par planche et par solive. Enfoncez-les obliquement de façon à maintenir les planches correctement. Espacez les planches de 5 à 8 mm.

    Étape 2 : Pour une finition impeccable, et si vous avez opté pour des clous, vous pouvez vous servir d’un chasse-clou.
     

    Angles et profil de votre terrasse en bois

    Afin d’éviter tout accident et pour plus de confort, privilégiez le quart de rond pour les arêtes de votre terrasse bois . Les arêtes vives ont en effet la fâcheuse tendance de casser ou de former des échardes. Le chanfrein (angle de l’arête à 45°) peut également être une alternative aux arêtes vives bien qu’il présente un angle vif, moins confortable qu’un quart de rond.

    Pour la section des lames de votre terrasse en bois, un rapport moyen de 1 pour 6 avec la largeur est recommandé. Exemple : si votre lame a une épaisseur de 22 mm, la largeur sera de 125 mm.
     

    La mise en forme de votre terrasse

    Les terrasses en bois ont cette particularité d’offrir une diversité d’aspects qui leur procure un intérêt supplémentaire. Des encadrements aux angles en passant par toutes sortes de figures géométriques élaborées,… déterminer le calepinage d’une terrasse en bois (dessin de pose des lames du plancher) est un bon stimulant pour votre imagination et créativité.
     

    Quel entretien pour votre terrasse en bois ?

    A priori, le bois en extérieur ne demande pas d’entretien particulier si ce n’est un nettoyage annuel avec un nettoyeur haute pression ou une brosse de chiendent et de l’huile de coude. Pour nourrir et protéger votre terrasse en bois, vous pouvez également utiliser un saturateur. L’imprégnation avec de l’huile est envisageable car elle permet de protéger le bois des taches grasses (barbecue,…). Mais attention, un tel traitement favorise l’encrassement lié à la pollution.

    Pour tout conseil supplémentaire, n’hésitez pas à faire appel à un paysagiste à Bordeaux, ou près de votre domicile, qui saura vous éclairer pour la pose de votre terrasse bois ou pour toute question liée à son entretien.