Devis gratuit : 07.81.18.94.60

Construire un abri de jardin en bois pas cher

Construire un abri de jardin en bois pas cher : étape par étape

 

Vous voulez construire un abri pas cher mais ne savez pas quel matériau utiliser ?

 

Rien de plus simple !

 

Pour la conception d’un abri de jardin en bois pas cher, utilisez des palettes ! Cette ressource est la plupart du temps gratuite, et bon nombre de sociétés se feront une joie de s’en débarrasser.

 

La palette est un matériau très pratique pour la construction d’un abri de jardin. Elle garantit une base au sol très résistante, et les planches qui la composent, une fois désassemblées, peuvent servir de bardage pour les murs.

 

Suivez donc nos conseils de paysagiste pour fabriquer vous-même un abri pas cher pour votre jardin.

 

L’abri de jardin en bois : un espace de rangement idéal

 

Vous n’avez pas de garage ? Ou peut-être souhaitez-vous un espace de rangement rapproché de votre piscine ou votre potager ? Dans ces cas, disposer d’un petit abri de jardin pas cher peut être bien utile afin d’y stocker pelle, pioche, bêche, arrosoir et autres outils ou matériel.

 

Pourquoi utiliser le bois pour votre abri de jardin ?

Matériau simple d’utilisation, le bois répond facilement aux souhaits de chacun. Son rendu chaleureux se marrie parfaitement au jardin, que ce soit au milieu de la végétation ou le long d’un mur. Par ailleurs, il existe sous des formes diverses : planches, chevrons, sections plus grosses. Le bois peut être réutilisé, et des produits, comme la palette, peuvent composer un socle solide pour construire une cabane. Lorsqu’elles sont démontées, les planches d’une palette peuvent servir au bardage.

 

Le modèle que nous vous proposons se compose de deux palettes standard (européennes) dont les dimensions individuelles sont de 80 x 120 cm. La surface au sol est donc de 1,20 m sur 1,60 m.

 

Les matériaux nécessaires pour construire un abri de jardin pas cher

Pour construire un abri de jardin en bois pas cher, il vous faudra :

  • Palettes : 2
  • Demi-chevrons : 35m
  • OSB : 4m2
  • Tasseaux de 27 x 27
  • Bardeaux bitumeux : 4m2
  • Plancher : 2m2
  • Planches : 16m2 (hors surface de recouvrement des clins) ou 32 palettes
  • Equerres
  • Pentures : 2

 

Une structure faite de palettes

Pour la base de votre abri de jardin en bois, il suffit d’assembler deux palettes entre elles et de les poser à niveau sur un support plus solide comme des briques, des parpaings ou des dalles afin que le bois ne soit pas en contact direct avec le sol.

 

assemblage-palettes

 

Afin de palier aux courtes planches des palettes, des chevrons viennent assurer la rigidité de la structure. L’ossature est ainsi fixée directement sur les cubes de bois se trouvant sur les bords des palettes. Les parois seront constituées de planches de palettes démontées clouées en clins sur la structure.

Pour fabriquer la toiture de votre abri, notre plan propose des dalles de toile goudronnée. Cependant, elle peut être réalisée à partir de planches posées dans le sens de la pente ou de nouveau en clins.

 

Construire un abri de jardin étape par étape

1. La base

Assemblez vos deux palettes à l’aide de grandes vis reliant les cubes en contact. Pour faciliter cette étape, mettez vos palettes à l’envers.
Deux palettes sont assemblées, en vissant directement les cubes en contact avec de grandes vis. Mettre les palettes à l’envers facilitent le travail. Une fois cette base obtenue, posez-la sur des dalles gravillonnées en ciment de 30 x 30 cm pour éviter tout contact du bois avec le sol. Vous pouvez même envisager de poser une fibre sous les dalles afin d’empêcher la pousse de végétation sous votre abri de jardin.:

Astuce : protégez le bois
Une fois votre abri monté, badigeonnez les planches de bouillie bordelaise diluée à l’eau. Composé d’oxyde de cuivre, ce produit constituera une protection idéale contre les risques de pourriture du bois due aux intempéries. De plus, la bouillie bordelaise colorera votre abri de jardin. Pensez d’abord à faire des essais sur les chutes de bois à disposition pour définir la quantité de bouillie à mettre dans l’eau afin d’obtenir la couleur désirée.

 

bouillie-bordelaise

 

2. La structure

Compte tenu de la taille de l’ouvrage, du demi-chevron (4 x 6 cm) est amplement suffisant comme section. Vissez tout d’abord les quatre poteaux d’angle dans les plots des palettes, puis renforcez à l’aide d’équerres de charpente. Assemblez par la suite les quatre lisses hautes aux poteaux à l’aide d’équerres.

Les planches de vos palettes mesurant 1,20 m de long, et l’abri 1,60 m, chaque côté doit prévoir une verticale supplémentaire, autrement dit un poteau central, afin de reprendre la jonction du bardage.

 

3. Les jambes de force et la toiture

Afin d’empêcher la déformation de votre structure avec le temps, posez des jambes de force sur toutes les faces (excepté à l’emplacement de la future porte). Soignez votre tracé afin qu’il n’y ait aucun jeu entre les chevrons.

 

jambe-force

 

La toiture est composée de 6 pièces parfaitement identiques avec un angle de 45 degrés à chaque coupe afin de les positionner dans n’importe quel sens.

 

4. Le bardage

Les façades de l’abri de jardin sont composées de deux palettes de 80 cm et deux demi-chevrons de 4 cm pour un total de 168 cm. Les planches de palettes ne sont donc pas assez grandes pour couvrir toute la longueur. Elles sont toutes recoupées à 84 cm.
Au niveau du plancher, clouez un tasseau à l’horizontale, puis vissez une première paire de planches à l’oblique, de telle sorte que le tasseau soit recouvert et afin de prendre appui sur les montants verticaux. Ainsi, les planches sont agencées et clouées en clins du bas vers le haut, jusqu’au sommet de la façade.

 

5. Suite du bardage

Procédez de la même façon sur l’autre façade, puis sur le mur pignon se trouvant à l’opposé de la porte. La largeur du mur pignon ne dépasse pas une palette et les planches n’ont pas besoin d’être recoupées. Sous la toiture se trouvent deux triangles à garnir. Ceux-ci sont réalisés en bardage, posé à la verticale ou à l’horizontale, suivant le rendu souhaité.

 

6. La toiture

Les façades de votre abri de jardin pas cher sont maintenant achevées.
Des contreventements viennent renforcer la structure du toit afin que ce dernier ne se déforme au cours des années. Pour faciliter la tâche, vissez des panneaux en OSB dans les demi-chevrons formant l’ossature de la toiture : les deux versants seront ainsi rigidifier et dépasseront légèrement sur tous les côtés. Enfin, clouez des bardeaux bitumeux directement sur l’OSB à l’aide de pointes à tête large.

 

7. Les finitions

Les palettes de votre base étant ajourées, doublez l’ensemble de la surface à l’aide de planches vissées à la perpendiculaire de la trame existante pour créer un plancher solide à votre abri de jardin.

Pour la porte, utilisez des planches de coffrage, assemblées sur 3 planches en Z. Attention : le pied de la diagonale du Z doit se trouver au niveau des charnières de la porte.

Et si vous souhaitez décliner cette méthode pour un abri de jardin pas cher plus grand, voici un très bon exemple de réalisation :